Association Félix-Jean Marchais

Historique

Historique

Les statuts ont été établis le 19 octobre 1936, à Andouillé. L’association a été déclarée à la Préfecture de la Mayenne, le 22 octobre 1936 et publiée au Journal Officiel du 19 novembre suivant. Le siège de l’association est fixé au 22 rue Ulphace Benoist 53240 Andouillé. A l’origine son objet était l’assistance et la bienfaisance privée, conformément à la loi du 14 janvier 1933, bases fondatrices de l’Association. Sa mission et ses valeurs ont évolué en fonction des besoins. Des mutations nécessaires ont été conduites pour répondre aux besoins nouveaux et adapter sa structure : Les statuts ont été modifiés à plusieurs reprises (1968, 1979, 1986) et pour la dernière fois lors de l’assemblée du 25 avril 2007 pour modifier l’objet de l’Association.

Le Handicap frappe à tous les âges, il n’est pas l’apanage de la vieillesse et « la jeunesse heureuse est une invention des vieillards » disait Paul Guimard.

C’est sûrement parce qu’il partageait ces idées que Félix-Jean MARCHAIS décida, en 1909, de créer un asile pour les enfants orphelins ou défavorisés dans le canton d’Andouillé en Mayenne. Sa maison bourgeoise, située  au 22 rue Ulphace Benoist à Andouillé, est mise à disposition à cet effet, ainsi que les revenus des fermes avoisinantes. Cette prise en charge est effectuée d’abord par des dames de bonne volonté, qui sont relayées ensuite par une congrégation religieuse : les Marianites du Mans.

Puis cette activité prend sa forme juridique d’Association.

 

Quelques dates :

  • En 1965, le passage de l’orphelinat en maison d’enfants,
  • En 1971, la transformation en Institut Médico-Professionnel (IMPRO) accueillant 36 jeunes filles déficientes moyennes,
  • En 1994, transformation en Institut Médico-Educatif (IME) avec l’habilitation dans le cadre des annexes XXIV : 48 filles en internat de semaine présentant une déficience légère avec troubles associés,
  • En septembre 2002, création d’un Service d’Education Spécialisée et de Soins A Domicile (SESSAD) sur Laval (La Perdrière), 91 rue de Grenoux, avec une habilitation pour 20 jeunes souffrant de Troubles du Comportement et de la Conduite.
  • En novembre 2004, création d’un Institut de Rééducation(IR) sur le site de Laval, avec une habilitation pour 15 jeunes, 7 -16 ans souffrant de Troubles du Comportement et de la Conduite.
  • En septembre 2008,  ouverture de l’ITEP PRO de manière progressive en lieu et place de l’IME d’Andouillé avec une habilitation pour 27 adolescents et jeunes adultes souffrant de Troubles du Comportement et de la Conduite.16 à 20 ans et par dérogation 14 ans
  • En juillet 2009, fermeture définitive  de l’IME.

L'association Félix-Jean Marchais :

L’association se positionne ainsi dans des missions concernant la prise en compte de personnes en situations de handicap psychique. Elle met un terme à ses orientations historiques depuis sa création, la prise en charge de personnes en situations de handicap cognitif.

L’association a la volonté de s’inscrire par sa dynamique, sa capacité d’adaptation, d’ouverture et d’innovation dans l’évolution des politiques publiques tout en affirmant ses choix pour les établissements et services dont elle assume la gestion.

2017 © Association Félix-Jean Marchais