Association Félix-Jean Marchais

FAQ

Foire aux questions

Comment être admis vers le dispositif ITEP/SESSAD ?

Le dispositif peut vous fournir les informations. Il est nécessaire d’avoir une notification de la CDAPH qui propose une orientation vers le dispositif. Il existe un protocole d’admission présenté lors d’un premier rendez-vous.

Comment obtenir une orientation de la MDPH vers le dispositif ?

Renseignements à prendre auprès de la MDPH.

J’ai une notification CDAPH, que dois-je faire ?

Vous devez prendre contact avec la structure notifiée dont les coordonnées téléphoniques sont indiquées sur la notification.

J’ai une notification, quand est-ce que mon enfant pourra être admis ?

Les admissions se déroulent tout au long de l’année en fonction des places disponibles. En l’absence de place, une inscription est possible sur la liste d’attente.

Qui s’occupe des transports ?

Les transports sont organisés par l’établissement dans le cadre de ses missions. Les transports collectifs sont privilégiés. Les transports qui ne sont pas en lien avec les missions des établissements relèvent du droit commun (transport scolaire, transport parental…).

Est-ce que les jeunes sortent avec un diplôme des établissements ?

La mission du dispositif est de proposer un accompagnement médico-social afin de favoriser l’insertion sociale, scolaire et professionnelle. Les établissements ne proposent pas de formation qualifiante.

Les dates des vacances sont-elles les mêmes que dans l’Éducation Nationale ?

Il y a plus de jours d’ouverture dans le dispositif ITEP que dans l’Éducation Nationale : Périodes de fermeture : 1 semaine aux petites vacances, 4 semaines l’été

Comment se passe la scolarité dans les ITEP ?

Il y a des unités d’enseignements internes adaptées aux besoins des jeunes. Les scolarités ou formation s’organisent avec les établissements d’enseignement et de formation.

Comment arrêter l’accompagnement par le dispositif ITEP ?

Chaque jeune pris en charge bénéficie d’un projet d’accompagnement dans lequel la sortie est envisagée.

Après l’accompagnement par le dispositif, que font les jeunes ?

Le projet de sortie tient compte des potentialités et difficultés de chacun à savoir : Milieu ordinaire, scolarité, formation, emploi, dispositif d’insertion, milieu protégé ou adapté, ESAT, entreprise d’insertion… La poursuite d’un accompagnement médico-social est parfois nécessaire.

2017 © Association Félix-Jean Marchais